Rapport sur les Violences Sexuelles et Basées sur le genre 2013

Le présent rapport analyse les données sur les cas incidents de violences sexuelles et celles basées sur le genre (VSBG) rapportés en 2013 par les acteurs de terrain disséminés dans sept provinces de la RDC (Bandundu, Bas Congo, Katanga, Kinshasa, Nord Kivu, Province Orientale et Sud Kivu). Malgré que ces données ne soient pas représentatives aux plans géographique et démographique, ce rapport révèle une situation préoccupante quant à l’ampleur du phénomène ainsi qu’à son comportement différentiel dans des contextes de conflits armés (Est du pays) et de paix (Ouest).

 

En effet, 19.937 incidents de Violences sexuelles et basées sur le genre ont été rapportés en 2013. Ce qui représente une augmentation de 27% en tenant compte des données de 2012. Les deux Kivus avec 12.576 cas (Sud-Kivu : 6.612 et Nord-Kivu : 5.962) ont fourni 63% des cas rapportés. La Ville Province de Kinshasa a rapporté 609 cas qui lui allouent le plus petit nombre de cas incidents.
L’analyse atteste que ces 19.937 incidents sont des violences sexuelles et basées sur le genre dont 42% sont perpétrés sur des enfants avec une répartition provinciale allant de 13,5% au Sud-Kivu à 84,7% au Bandundu et au Bas-Congo. Ces types de violences sont perpétrés dans 45% des cas par des hommes en uniforme dont 3,1% pour la Ville de Kinshasa et 84,4% pour la Province du Sud-Kivu. Dans cette province, la majorité soit 70,9% des cas sont attribuables aux miliciens et 13,5% aux forces de l’ordre.
Selon les types, 94,8% de cas incidents sont des violences sexuelles dont une écrasante majorité (89,3%) des viols ; et, les 5,2% restant d'autres formes graves de violences basées sur le genre perpétrées à 99% des cas sur des femmes et des filles. Télécharger le  Rapport VSBG 2013 ici